Les entreprises se débarrassent chaque jour de grands volumes de papiers : 80 kilos de papiers par an par salarié en moyenne en France. Certains documents à caractère confidentiels peuvent nécessiter l’adoption de quelques précautions. suivez le guide !

Recyclage en entreprise - Recyclage des papiers confidentiels en entreprise

Du ramassage en bas d’immeuble…

Le règne du papier en entreprise est loin d’être terminé : comme nous vous le rappelions dans un de nos articles, un employé en consomme encore entre 70 et 85 kilos par an !
Seulement voilà : certains documents sont hautement confidentiels, et leur destruction doit donc être totale et garantie.

Confidentialité qui peut être sujette à questionnement dans le cas où les bennes à ordures communales sont ramassées en bas de chaque immeuble, dans des espaces communs à plusieurs entreprises voire aux particuliers ! D’autant plus que les entreprises ont maintenant l’obligation de recycler leurs papiers si l’effectif du bureau est supérieur à 20 salariés, conformément au « décret 5 flux » du 10 mars 2016.

… à la destruction sécurisée !

Pour rappel, le « décret 5 flux » est un texte de loi adopté en 2016, dans le prolongement de la loi sur la transition énergétique de 2015. Il prévoit que les organismes de plus de 20 personnes (entreprises, commerces, mais aussi administrations et collectivités) produisant plus de 1100 litres de déchets par semaine ont l’obligation de trier et recycler 5 flux de déchets précis dans des conteneurs de tri séparés :

  • Papiers et cartons
  • Métal (Canettes)
  • Plastique (Bouteilles en plastique, gobelets en plastique…)
  • Bois
  • Verre

De plus, la collecte ainsi que le traitement de ces flux doivent être certifiés par le prestataire les prenant en charge, précisant ainsi la nature ainsi que la quantité de déchets collectés annuellement.

Néanmoins, au-delà des obligations légales, la collecte et le recyclage des papiers confidentiels pose un problème : en général, les entreprises qui doivent se débarrasser de ce type de déchets disposent de conteneurs sécurisés, ainsi que de broyeuses, permettant de préserver la confidentialité de ceux-ci. Une étape qui va perturber le bon recyclage de ces déchets lorsqu’ils sont réduits en fins broyats.

En effet, en centre de recyclage, le contenu des bacs jaunes fournis par la ville va subir une série de manipulations permettant de séparer les différents types de déchets. C’est là que le bât blesse : les broyats, trop légers, vont être séparés du papier et vont être mal recyclés voire pas recyclés du tout.

En passant par un prestataire spécialisé comme les Joyeux Recycleurs, qui vous propose un service de collecte des papiers, les entreprises ont l’assurance que leur flux de papier sera bien recyclé dans le bon centre, les matières étant envoyées directement de notre entrepôt au bon endroit. De plus, ce type de prestataire sera à même de fournir un certificat de destruction et de recyclage adapté aux nouvelles dispositions légales. Que la destruction des documents ait lieu directement dans vos bureaux ou bien à l’usine de recyclage ne pose aucun problème, étant donné que l’intégralité des volumes collectés sera bien ultimement prise en charge.

Enfin, c’est l’assurance d’un recyclage en toute confidentialité : les documents ne transitent pas dans d’autres endroits que de chez nos clients à notre entrepôt puis directement à l’usine, garantissant une confidentialité. A l’heure des nouvelles normes RGPD concernant la sécurité informatique, ce détail sera sans nul doute crucial pour les entreprises manipulant d’importants volumes de données clients.