Les plats bio et végétariens commencent à s’inviter dans les cantines de nos enfants. Mais où en sommes-nous réellement ? Fin 2018, l’Assemblée Nationale avait donné son feu vert à une expérimentation de deux ans imposant un menu végétarien par semaine à la cantine. D’autre part lors du Grenelle de l’environnement, le gouvernement avait fixé l’atteinte d’un objectif de 20% de bio dans les cantines d’ici 2022.

Idée Verte - bio à la cantine Ile de France

Et si on généralisait le bio à la cantine ?

Les repas servis dans les cantines scolaires représentent presque un tiers de la restauration collective en France. La situation est la même dans les cantines de Paris. En 2017, 8 établissements scolaires sur 10 ont utilisé des produits issus de l’agriculture biologique. Cependant l’achat de produit biologique n’a représenté que 4.5% de la totalité des achats réalisés dans les cantines françaises.

Il est primordial de noter que l’achat de produit bio coûte plus cher. On évalue le surcoût à 68 centimes par repas en suivant l’objectif de 20%. En introduisant 30% d’aliments bio dans les cantines scolaires cela reviendrai à une appréciation de 1,88 euros.

Si parfois le bio revient moins cher à certaines cantines c’est parce que celles-ci le couple avec une lutte contre le gaspillage. Pour maîtriser les coûts, il suffit de faire évoluer ses pratiques d’achat, réduire le gaspillage alimentaire et souvent de… composer de nouveaux menus !

Pour les parents souhaitant lutter en faveur du bio à la cantine vous pouvez suivre le guide de l’association “Un plus Bio” « Chez les parents, passer au bio demande de l’envie et de la patience, chez les élus, de la volonté politique, et dans les services ou en cuisine, de l’enthousiasme. Ce guide pratique, à l’usage des parents, basé sur la longue expérience de l’association “Un Plus Bio” au plus près des collectifs, démontre en quoi une action bien réfléchie peut aboutir à des miracles et bousculer nos vieilles habitudes qui limitent encore bien souvent le plaisir à table dans les cantines ».

Un repas végétarien par semaine à la cantine

L’assemblée Nationale avait adopté en Septembre 2018 un amendement qui propose d’expérimenter pendant deux ans des plats sans viande au moins une fois par semaine dans les cantines scolaires.

L’expérimentation fera l’objet d’une évaluation afin de quantifier son impact sur le gaspillage alimentaire, sur les taux de fréquentation et les coûts des repas.

Selon GreenPeace, avant 2018, 69% des enfants étaient contraints de manger de la viande ou du poisson tous les jours à la cantine. Or nous savons depuis plusieurs années que la consommation journalière de viande n’est pas réellement recommandée pour la santé. Si dans les cantines de Lille, Limoges et Grenoble les enfants mangent végétarien chaque semaine, c’est un cas exceptionnel. Dans la plupart des villes, comme à Paris, Rouen, Nantes ou Toulon, les enfants sont obligés de manger de la viande ou du poisson presque tous les jours. C’est beaucoup trop par rapport aux recommandations scientifiques en matière de protéines.

Alors, pour ou contre le bio et les plats végétariens à la cantine ?

Plus d’info

Le tour du monde de la lutte contre les déchets en plastique

En Islande, des bouteilles biodégradables à partir d’algues

Le tri sélectif et la lutte contre le plastique en Tanzanie