Ils sont un collectif d’artistes et de personnalités, et ont décidé de s’unir pour montrer qu’au-delà des belles paroles (et des belles chansons), il pouvait y avoir des comportements, simples à adopter, pour lutter contre la sur-consommation, le réchauffement climatique, la pollution, et protéger la biodiversité de notre planète.

Artistes contre la sur-consommation, pour le recyclage 2

Une réflexion collective pour pousser aux gestes du quotidien

Initié par un collectif d’artistes et de personnalités connues du grand public (chanteurs, compositeurs, interprètes, humoristes, animateurs… tel que pour Zazie, M, Calogero, Jean-Louis Aubert, Pascal Obispo, Bruno Solo, Nagui…) la démarche a été menée en collaboration étroite avec la Fondation Nicolas Hulot, ainsi que l’ADEME (L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Au-delà des discours alarmistes, l’idée est de présenter un ensemble de comportements, relativement simples, qu’il est possible d’adopter dans notre quotidien.

Les joyeux recycleurs soutiennent cette belle initiative et vous présentent ces « petits gestes », qui s’ils sont adoptés par tous, peuvent faire la différence. Ils sont regroupés en cinq grandes thématiques :

 

Objectif #1 : Manger mieux

  • Acheter de préférences des produits labellisés bio, permettant de limiter l’usage de pesticides dans les sols, et la présence de perturbateurs endocriniens dans nos assiettes.
  • Acheter des fruits et légumes de saison, produits localement (limitant les émissions de gaz à effet de serre (transport et production).
  • Privilégier l’achat de poisson et de viande issus d’élevage local et durable.
  • Limiter sa consommation de viande et de poisson à 5 repas par semaine.
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire, en cuisinant ses restes. Ne pas jeter pas de nourriture.
  • Faire son compost.

 

Objectif #2 : Consommer moins et recycler

  • J’utilise mes sacs et contenants pour faire mes courses. J’apporte mes propres tupperwares et récipients à mes commerçants, ou je leur rapporte ceux qu’ils me fournissent !
  • Je bannis le suremballage en plastique ou carton, et privilégie l’emballage sous verre.
  • J’achète le plus possible de produits en vrac (céréales, fruits secs, miel, œufs, lessive, produits ménagers…).
  • Je n’achète jamais de fruits, légumes sous emballage.
  • Pour les cadeaux, j’opte pour la sobriété et le dématérialisé : spectacle, livre et musique numérique, abonnement…
  • Je bannie les achats compulsifs : je privilégie ce qui dure, ce qui est vraiment utile, ce qui traverse le temps.
  • Je continue à utiliser mes appareils numériques (téléphone ou ordinateur portable, tablette, baladeur MP3..) tant qu’ils fonctionnent et qu’ils sont réparables.
  • Je privilégie les achats en seconde main (brocantes, Emmaüs, sites d’occasions…).
  • Je partage mes équipements avec mes voisins sympa (tondeuse, perceuse, outils de bricolage et de jardinage…).
  • Quand j’achète de nouveaux vêtements/ accessoires j’en donne systématiquement un ancien en bon usage à une association.
  • Je trie TOUJOURS mes déchets (papiers, verre, carton, plastique, capsules de café, marc de café, gobelets, canettes, piles, ampoules, produits polluants, etc.). A la maison et au bureau. Bien trier pour mieux recycler 😉
  • Je ne prends plus de bain (ou trèèèèès rarement et seulement si on est deux dedans) ET des douches courtes bien entendu ! Une douche consomme 30 à 80 L d’eau contre 150 à 200 L pour un bain.
  • Je réalise mes propres produits ménagers et d’hygiène Savons, produits d’entretien, crèmes, mojitos…
  • Je ne jette jamais mes mégots par terre. Et j’arrête de fumer… Les mégots ne sont pas biodégradables et représentent 845 000 tonnes de déchets par an. Jetés par terre, ils polluent gravement les sols et les eaux. Ils sont recyclables.

 

Objectif #3 : Limiter sa consommation d’énergie

  • Je débranche mes appareils électriques non utilisés (prises de téléphone, box internet, etc.) grâce à des multiprises à interrupteur ou en installant des télécommandes connectées.
  • Je change pour un fournisseur d’électricité 100 % renouvelable. Cela prend 5 minutes à faire. L’électricité verte (produite à partir du soleil, du vent et de la biomasse) peut être jusqu’à 10 % moins chère suivant les fournisseurs.
  • L’hiver, chez moi c’est 19° C et un gros pull. Passer de 20°C à 19°C permet de réaliser 7 % d’économie sur votre facture de chauffage, c’est donc bon pour la planète et pour le portefeuille !
  • L’été, je privilégie un ventilateur à la «clim» et je vis à poil… Fermez les volets la journée et mettez une torchon mouillé sur le ventilo.
  • Je me désinscris des mails publicitaires et newsletters inutiles. Un geste anodin comme ça mais qui a son impact ! Saviez-vous que pour une entreprise de 100 personnes, les émissions annuelles de CO2 liées à l’envoi d’emails peuvent représenter l’équivalent de 14 allers-retours Paris/New-York !
  • Je limite mon utilisation de streaming en téléchargeant mes vidéos légalement avant de les regarder. Un réflexe important pquand on sait que 82 % du trafic internet mondial concerne le streaming vidéo !
  • J’éteins ma box au moins 12H par jour. Chaque box internet consomme autant qu’un petit réfrigérateur.
  • Je choisi des appareils économes en énergie. Je privilégie l’étiquette énergie A+++
  • J’isole mon logement Il existe des crédits d’impôts et un prêt à taux zéro pour vous aider à isoler votre logement et faire des économies d’énergies.

 

Objectif #4 : Développer son engagement

  • Je m’engage dans une association ou je la soutiens financièrement.
  • Je place mon épargne dans des produits financiers verts et je participe ainsi à financer la transition écologique.

 

Objectif #5 : Adopter des mobilités douces et limiter ses déplacements

  • J’ai recours aux transports actifs pour mes trajets de moins de 3 km : marche, vélo, rollers, trottinette…
  • Je conduis électrique ou je prends les transports en commun pour mes trajets du quotidien.
  • Je ne prends l’avion qu’une fois par an maxi pour mes trajets perso, Et jamais pour un week-end !
  • J’opte pour des vacances responsables et douces pour la planète.
  • J’adopte « l’éco-conduite », je respecte les limitations de vitesse et j’entretiens mon véhicule.

 

A vous de jouer 😉

 

Plus de chouettes idées vertes

Faire son ménage zéro déchet, c’est possible ! Suivez le Guide

Végétarien et bio à la cantine, où en est-on ?

Le tour du monde de la lutte contre les déchets en plastique